C’est une question qu’on se pose beaucoup. La meilleure manière de progresser est d’y aller doucement, n’allez pas de 0 à 5000 mètres en un jour ! Vous allez être malade !

On a senti le mal d’altitude à Arequipa ! Je vais essayer de vous expliquer ce qu’est cette sensation bizarre qu’est le mal d’altitude.

On peut le ressentir de manière plus ou moins forte, c’est différent pour chacun, mais il y a quand même des similitudes ! Vous êtes à bout de souffle en marchant 10 marches ! Mais vraiment ! Moi j’ai eu la tête qui tournait, une espèce de vertige, Mathieu a eu mal à la tête… Nous n’avons pas eu de vomissements, mais il y en a.



Ce que le guide nous a conseillé de faire pour mieux vivre l’altitude, c’est de boire énormément d’eau et de sucre ! Le premier étant pour vous hydrater et le deuxième pour vous donner de l’énergie ! Vive le coca et le chocolat !

Un autre remède très utilisé ici sont les feuilles de coca ! Il suffit de mettre une de ces feuilles dans votre joue et de la laisser faire son effet jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de goût (45 minutes environ). Vous pouvez aussi mettre du citron dessus pour que l’action soit plus rapide ! Il existe des musées sur les feuilles de coco un peu partout au Pérou. Nous avons visité celui Cuzco.

Voilà il n’y a pas de miracle, allez-y doucement, laissez votre corps s’adapter. Beaucoup de gens que nous avons croisé ont passé, à un moment donné, un jour au lit pour s’adapter !

Dans les pharmacies vous pouvez acheter tout sorte de médicaments, mais de l’eau et du coca suffisent !

Les feuilles de coca se prennent également sous forme de “Mathé”, une infusion, ça aide beaucoup, ou alors sous forme de bonbons qui s’achètent un peu partout à chaque coin de rue.

Vous pouvez y arriver, allez courage !

Ah oui, par contre, nos enfants, pas de soucis ! Chez nous on dit pas d’altitude avant l’âge de 2-3 ans. Ici au Pérou, ce n’est pas avant l’âge de 7 ans qu’on conseille aux parents. Drôle non ?

Tu as aimé cette page?

Related Post

Laisser un commentaire