Après un long vol de 12 heures de Madrid à Lima, nous voilà dans un taxi en route vers notre logement. Pour vous mettre en situation, il est 6h du matin, on traverse toute la ville… pas très belle. Il est où le style espagnol que l’on nous a promis ?  Le long des routes, on voit de grosses voitures de police avec les phares allumés, stationnées à différentes entrées de route. J’’ai demandé au chauffeur pourquoi ces voitures de police étaient stationnées là. Il m’a répondu que c’était un quartier très dangereux. Super ! J’ai l’impression de me retrouver dans un film avec des gangsters et des fusillades ! Ça promet !




Des routes résidentielles avec de belles voitures sont clôturées au début et à la fin de la voie…. C’est quoi ça ? On est où ici ? Mama Mia ! Qu’est-ce que j’ai fait ? Il y a des gardiens un peu partout (on en a même vu avec des boucliers), les murs des maisons sont très hauts avec des fils électriques et des bouts de verre (Liam était très impressionné) … Il est temps de faire une sieste, parce que là, la première impression n’est pas top !

Après quelques heures de sommeil, on se lève pour partir à l’aventure. On loge dans le quartier “Chorillos”, le moins cher et l’un des plus dangereux, nous a-t-on dit (ok ! on ne sortira pas la nuit ! Promis !) … On longe la plage et on marche, on marche, … tout est gris, c’est comme s’il y avait de la brume sur Lima. Pour finir, on décide de prendre un taxi pour aller dans le centre-ville.

Ahhhh  enfin ! De beaux bâtiments ! La magnifique cathédrale, des places fleuries et des fontaines magnifiques ! On commence à aimer Lima avec ses magasins, ses centres de shopping, sa nourriture vendue dans les rues, … Miam ! Les churros sont trop délicieux et sentent très bons. Il y a beaucoup de mendiants, des accidentés (une personne avec la tête entièrement brûlée a un peu choqué Liam), de nombreux artistes de rue très jeunes. Je me demande s’il n’y a pas une école d’art dans le coin. La population est un peu moins importante que chez nous.  Mathieu a l’impression d’être grand ! Comme guide, nous avons décidé de suivre un groupe qui participe à une fête indienne (Kali et Ganesch) et qui jette des pétales de fleurs. Grâce à eux, on a visité toutes les places et rues touristiques.

La ville de Lima est pleine de quartiers différents, tous plus beaux les uns que les autres. Nous avons aussi visité un ancien temple Inca… quel peuple étrange. Plus sur les hunger games de l’époque ici.

Vient ensuite le contraste: dans le Parque del amor, on se croirait à Barcelone! Et les centres commerciaux sont au top de la modernité, contrairement au reste de la ville.

En bref: Lima est une ville de contrastes qui nous a beaucoup plu. La gentillesse des habitants nous a particulièrement marqué. Nous passons maintenant au reste du pays, que nous allons visiter en bus d’abord, jusqu’à Nazca.

Sur Instagram et Facebook (kaliam-voyages), retrouvez nos photos et encore plus d’informations!

Enregistrer

Related Post

Laisser un commentaire