Vous aussi vous en rêvez de voir le Salar de Uyuni et de faire des photos originales ?
Nous aussi c’était sur notre checklist (qui s’agrandit depuis qu’on voyage).

On peut faire le circuit du Salar d’un peu partout de la Bolivie, de la Paz, de Sucre, de Potosi ou faire le circuit à l’envers à partir de Tupiza (pour avoir un peu moins de jeeps) ou même du nord de Chili (beaucoup plus cher).


Sachez que quelle que soit la solution que vous prenez c’est toujours le même circuit et tout se fait à partir de Uyuni. Ville sans grand intérêt où je vous déconseille de rester.  C’est juste une mini ville dans le milieu du désert qui sert comme point de départ pour les circuits. Je vous jure que les prix vont aussi du simple au double et ça grimpe vite ! Vous pouvez visiter le Salar en une journée ou alors faire le circuit en 4 ou 3 jours. La différence entre 3 ou 4 jours est le trekking de 4 heures en haut du volcan Tunupa. Ça doit être magnifique mais on n’est pas très trekking et puis on voyage avec 2 enfants, faut pas exagérer non plus.

 

Comme on voyage un peu à l’aventure (on va que dans des pays où il y a des enfants! Promis!), on prend le premier bus de Potosi à 6 heures du matin et 3 heures plus tard on arrive à Uyuni. En descendant du bus on se fait déjà accoster pour le circuit et nettement moins cher que de La Paz.  On aura un chauffeur en espagnol (quechua oui!!!) mais on fera une très belle rencontre avec des brésiliens et on apprendra beaucoup de choses sur leur pays. D’ailleurs on s’est revu au Nord du Chili pour un bon petit restaurant.

On a tellement négocié le prix de l’excursion (j’adore négocier!) qu’elle a un peu loupé de nous dire qu’il fallait prendre son eau pour les 3 jours.  Heureusement on a fait des mini courses avec biscuits et trucs à grignoter car ce sera un long séjour en jeep !

Voilà à 11 heures départ pour des paysages magnifiques !

Le cimetière de locomotives est notre premier stop. Je dois avouer que j’étais un peu déçue vu le nombre de personnes qu’il y avait, on était habitué à être un peu seul et là on dirait qu’ils ont fait en sorte que toute le monde s’arrête au même endroit au même moment ! Toute la famille se met quand même à grimper dans une locomotive et on fait quelques belles photos. Le stop ne dure que 15 minutes.  On croit toujours que les moments durent longtemps, mais non ce ne sont que 15 minutes que nous avons essayé de capturer.

Notre route continue vers des paysages désertiques avec un rail au milieu de nulle part.

Nous passerons quand même pas mal d’heure dans cette jeep. Les enfants ont la banquette arrière rien que pour eux et sont aux anges.

On visite un petit musée qui explique comment sont faites les maisons en sel.  C’est minuscule et pas top. On sait quand même reconnaitre une maison en sel depuis.

Ensuite on arrive dans le grand désert blanc ! Wow magnifique. Un petit stop pour nous montrer qu’il y a de l’eau en dessous du sel. D’ailleurs, en été, tout est recouvert d’eau et cela crée des photos de reflets totalement magnifiques !

On voit la grande statue du Dakar, maintenant Liam reconnait bien le logo. D’ailleurs j’aimerais faire une mini parenthèse ici. Quand j’avais 12 ans j’ai fait un circuit dans le désert tunisien et on était assis sur des dromadaires quand on a vu les voitures du Dakar passer à côté de nous ! C’est quand même bruyant et les chameaux avaient un peu peur.  D’ailleurs je me rappelle encore que ma mère a hurlé : Oh mama ! Lol


A midi on s’arrête pour manger dans une grande salle faite en sel et le guide nous sort son pique-nique qui est délicieux et frais. Avant et après on s’amuse pour faire les plus belles photos du monde dans le Salar. Bon la collaboration des enfants n’est pas top, ils ont découvert un trou avec de l’eau et préfèrent jouer avec, on en profite pour faire quelques clichés.

Notre route nous mène ensuite vers une colline de cactus au milieu de nulle part. On décide de payer l’entrée et de faire le tour à pieds. Superbe vue d’en haut sur le Salar. Voyez par vous-même ! Quelques heures de route nous mènent vers San Juan où nous allons dormir dans une espèce d’auberge faite en sel. Il y a même des grains de sel au sol dans les chambres. Top. Bac à sable de sel dans les chambres ! On mange, on raconte nos aventures à d’autres voyageurs et on fait dodo. Voici un résumé de notre première journée en images:

Le lendemain départ à 8 heures pour voir pleins de lacs différents.  L’un plus beau que l’autre et avec des odeurs très différentes aussi ! On est quand même sur l’altiplano ! On voit trois sortes de flamands roses, très différents de ceux que nous connaissons, avec du noir et du rose !

On découvre des paysages magnifiques et inimaginables. On fait des stops improvisés pour prendre des photos. On découvre l’arbre pierre au milieu de nulle part, qui n’est pas tout seul comme je le croyais mais accompagné de pleins de pierres avec des formes magnifiques. On découvre la glace sous forme de piques, sculptées par le vent. C’est juste époustouflant. Je suis émerveillée par ces paysages et cette grandeur de la nature. C’est juste magique la nature ! Vous ne trouvez pas? Regardez cette deuxième vidéo pour cette journée pleine de merveilles!

Le soir j’aurai survécu à la nuit la plus froide de ma vie ! Je croyais que j’allais mourir tellement j’avais froid ! Conseil d’amis : si vous y allez en juillet-août, louez leurs sacs de couchage !! J’ai dormi avec deux pulls, bonnet, gants, 2 paires de chaussettes et deux couvertures.  J’ai eu très peur que mes enfants aient froid mais en fait il n’y a que moi qui ai eu vraiment super froid et les brésiliens, mais bon pour eux 10°C c’est froid alors -15°C je vous dis pas !

Après une nuit atroce, le réveil sonne à 5 heures du matin. Ah oui, il n’y a pas d’électricité, tout fonctionne au générateur alors pas moyen de charger son téléphone, prévoyez un chargeur externe !

Nous voilà en route pour voir les geysers ! Wow, je n’avais jamais vu ça, il y a un geyser artificiel avec un trou très profond.  Il y a le naturel qui pue le souffre et dont il ne faut pas respirer les gaz ! Notre route continue vers les bains chauds, les enfants dormaient dans la voiture et on n’avait vraiment pas le courage de se déshabiller dans le froid pour se mettre dans de l’eau chaude… on a passé notre tour. Notre circuit se raccourcit car la veille nous avons spontanément décidé de changer de parcours et de ne pas retourner à Uyuni mais de traverser la frontière chilienne vers San Pedro d’Atacama.  Mais ceci est une autre aventure…

Si vous aimez nos reportages laissez-moi un petit mot, ça fait tellement plaisir à lire et si vous adorez partagez avec vos amis!Et laissez nous un petit commentaire…

Tu as aimé cette page?

Related Post

Laisser un commentaire