Mes enfants

Le parc ne se trouve pas sur l’île de Krk comme j’avais cru au début, mais bien plus bas. Le matin je me lève à 5 h du matin pour aller observer les gens de ma terrasse, oui il a déjà de l’activité si tôt au matin, les hôteliers préparent leurs terrasses, des jeunes rentrent de boîte de nuit et discutent de filles la guitare en main (oui des français), bref intéressante matinée jusqu’à ce qu’il commence à pleuvoir à 9h du matin… là je décide de me recoucher dans mon cercueil, oui j’ai oublié d’en faire une photo, c’était très serré, je m’endormais tout de suite après avoir fermé toutes les fenêtres!


Vers 11 heures on lève l’ancre direction les chutes de Krka, celles ou on peut se baigner! Le chemin est très agréable, on passe sous deux ponts, dont l’un avec sauteur de bungee dessus… c’est un peu flippant, notre mât est quand même assez haut et on a pas envie qu’il saute sur nous!

On découvre des cultivateurs de moules, on comprenais pas trop ce que c’était au début, c’est un peu bordélique.

Plus on approche de Skravin, plus le stress augment, va falloir se garer avec le bateau! Il faut remplir nos réserver d’électricité et d’eau (on avait aucune idée de notre consommation! Pas beaucoup en fait!)

Cette fois Mathieu gère le parking comme un chef! Super! On apprend les prix de l’accostage! Quelle horreur! 60 euro! Beaucoup trop cher! On décide de prendre que 4 heures pour 30 euro et d’aller mouiller ailleurs gratuitement.

On se prépare pour prendre le bateau gratuit qui nous mène aux chutes de Krka! Magnifique!!! Mais que monde! Visitez ici en mars-avril-mai doit être top mais en pleine saison c’est juste horrible. Comme on était limité dans le temps, on décide  de se baigner au lieu de faire la promenade. Quelle plaisir de l’eau douce et pas salé et heureusement qu’on a acheté nos chaussures pour aller dans l’eau.

On rentre et on prend la décision de reprendre cap et de ne pas loger juste à côté gratuitement… c’est quand même un peu flippant, sachant qu’on allait en avoir pour au moins 2 heures de bateau et que le soleil allait se coucher dans 2 heures (à 21h il se couche ici), donc stress total, mais on y arrive pilpoil! Oufti! Ensuite un gros orage se lève sur nous, mais nous sommes en sécurité à côté de quelques autres bateau… Ce sera notre dernière nuit de camping sauvage, comme on a décidé de rentrer le vendredi soir au port de Biogard. On doit remettre le bateau samedi matin à 9h (on a loué, c’est pas le nôtre!).

 

Related Post

Laisser un commentaire