On est à Salta en Argentine et pendant deux jours on a testé toutes les possibilités qu’on avait (heureusement qu’il pleuvait !) : faire des excursions vers le nord et vers le sud, aller voir les deux agences de vol pour voir les prix, demander les prix à 5 agences de location de voiture… Tout le monde jure toujours par les marques les plus connues mais franchement c’est toujours les plus chers et les moins sympathiques au guichet ! Donc notre calcul était fait:

Excursion vers les montagnes colorées : 160 euros pour nous 4
Excursion vers Cafayate et Cochi: 160 euros pour nous 4
Vol aller-retour vers Iguazu pour nous 4 : 1600 euros (400 par tête)
Bus Salta-Iguazu: 80 euros x 4= 320 euros

Et pour finir nous avons donc loué une voiture pour 12 jours au prix de : 360 euro

Je crois que pendant deux jours j’ai dit “roadtrip” en dansant, j’étais trop contente ! C’est vrai que ça sonne tellement cool mais en fait il s’agit de faire beaucoup de voiture, de ne pas savoir où on dort au soir et de ne pas avoir le temps de faire sécher ses lessives ! (Vous allez croire que je suis obsédée avec mes lessives… c’est agréable quand ça sent bon et que c’est propre!) Bref ce n’est pas super sexy un roadtrip, mais on était quand même tous emballés.

On avait avec nous un guide français et on se demandait pourquoi il n’y avait absolument rien d’écrit entre Salta et l’est ?! On a très vite compris, il n’y a absolument rien à voir ! On a décidé de faire le plus de kilomètres pour l’aller et de trainer pour le retour ! Ce qui fût une très bonne idée !

Et hop c’est parti pour plus de 1450 kms en voiture sur une route plus que monotone! Les routes sont assez bonnes, à part une petite partie qui était remplie de nids de poules! Le long des routes nous croisons pas mal de gauchos! Les cowboys quoi!

Vous savez ce que fût la fin de l’aire des gauchos? Non? Le guide de Salta nous a donné la réponse, ce fût le “fil barbelé”! C’est fou!

Les argentins sont très croyants et donc nous trouvons un peu partout le long des routes des autels avec des bougies et foulards rouges.

Le long des routes on voit pas mal de feux, ils brûlent les terres pour ensuite les cultiver.

On décide de trouver un logement à Corrientes qui sépare la grande partie de l’Argentine avec la partie dite “Missionnaires”.

On est samedi et on découvre cette ville énorme qui ne figure même pas dans le guide! Au bord de mer on voit tout le monde avec ses chaises de camping en train de prendre l’apéro! On déguste un hotdog qui se nomme “poncho” ici et on essaie de trouver un logement pas trop cher! Il est 22h, les enfants sont très fatigués et nous aussi. On trouve une auberge de jeunesse pitoyable avec des tâches sur les draps et des trous, des chasses de toilettes qui fuitent. Bref je ne vous donnerai pas le nom c’est certain ! Donc après une nuit de sommeil nous voilà de nouveau en route!

On fait le reste des kms d’une traite et on part à la chasse aux logements. Ici nous tombons sur un sympathique logement qui s’appelle hôtel familial avec des prix abordables et décidons de rester 3 nuits pour nous reposer un peu et puis on est quand même venu pour visiter les cascades! Petit détail il y avait une piscine à l’hôtel.

Les chutes d’Iguazu sont une merveille du monde qui vaut vraiment le détour. Je vous en parle en détail dans cet article. Voici une petite vidéo pour vous montrer à quoi ressemble le côté argentin. Ah oui j’ai oublié de vous dire, ici on est à la frontière du Paraguay et du Brésil. On peut également visiter les chutes du côté brésilien mais ça c’est votre choix!

Bref nous voilà donc à Iguazu Pueblo, une ville touristique très sympathique avec ses magasins et restaurants.

Ici nous avons visité le refuge d’animaux (plus de détails ici) et observé tous ces gens qui se promènent avec leur tasse de maté… bizarre, une espèce de paille en métal et leur eau chaude!

Il y a même des distributeurs d’eau chaude un peu partout! On a goûté…. disons que… comment dire… on n’est pas habitué au goût!

Après notre visite de cette ville, nous entamons le trajet de retour et on s’arrête voir les géodes dans une mine qui les extraits! Il y en a plusieurs et je ne sais pas si on a fait le bon choix mais bon, c’était quand même impressionnant de voir ces murs remplis de géodes. Je ne savais pas que ça se présentait sous cette forme-ci! Dans les musés on les voit toujours quand ils sont déjà extraits, mais pas à quoi cela ressemble à l’état brut!

Après ce petit stop nous faisons une halte dans un site de missionnaires jésuites d’Ignacio, le plus connu et le plus beau. Il faut savoir qu’il faut payer un billet d’entrée pour tous les sites. Donc c’est assez cher si vous n’en faites qu’un, mais un peu plus rentable si vous en faites plusieurs. On a donc aussi visité Santa Anna qui était moins impressionnant et avons continué notre roadtrip.

En cours de route nous avons décidé de faire la route vers Cafayate, nous ne sommes donc pas toute de suite retournés vers Salta mais avons fait un crochet vers le sud! Wow, voilà un roadtrip qui vaut la peine! A chaque virage le paysage change, on a vu des trucs époustouflants comme ce trou géant creusé par un lac! N’oubliez pas de goûter les tortillas au fromage fait à la main qu’ils vendent à l’entrée, ils sont justes trop bon.  On en a plus croisé après!

On a laissé la gopro allumée tout le long du trajet, voici ce que ça a donné:

Tout le long de notre roadtrip nous avons vu des cyclistes, des marcheurs… bref ils font le pèlerinage pour la fête des vierges le 15 septembre. Il y a très longtemps il y a eu des tremblements de terre et un jour un évêque a décidé de sortir la sainte vierge et de la promener dans toute la ville, ce-jour-là il n’y a pas eu de tremblement de terre, du coup chaque année il y a cette énorme procession !

Cafayate nous a vraiment beaucoup plus, du coup nous y sommes restés une nuit. Avec la route 40 nous sommes remontés vers Cochi qui m’a un peu déçue et du coup nous ne sommes pas restés et sommes retournés vers Salta. En stoppant et mangeant un bout on cherche sur airbnb un logement pas cher pour le soir. On trouve une cabane chez un propriétaire ! Nickel on y reste et on prolonge même ! On a découvert qu’en Argentine les hôtels étaient hors de prix et les auberges pas trop ça ! D’ailleurs tout est fermé entre midi et 4 heures et sur chaque logement il y a un numéro de téléphone noté. On est tombé par hasard sur le panneau cabanas et on a passé quelques bons jours-là.

Sinon j’espère que notre raodtrip vous a plu. Mathieu en a fait un reportage de 35 minutes avec beaucoup de détails et d’amour, je vous invite à le regarder et à vous abonner à notre chaîne !

 

 

 

 

Tu as aimé cette page?

Related Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.